Les 5 citations du Lundi

 » Le monde ne te fera pas de cadeau, crois-moi. Si tu veux avoir une vie,  vole-la  »

Lou andreas-salomé. 

 » Un ami, c’est celui qui t’accorde la totale liberté d’être toi-même – en particulier de réagir comme bon te semble. Que tu réagisses comme ci ou comme ça, ca lui est égal. C’est ça, le vrai amour : c’est permettre à quelqu’un d’être ce qu’il est vraiment  »

Love letters to the dead, Ava Dellaira.

 » Mes parents se tenaient par la main. Je me demandais ce que ça faisait de tenir quelqu’un par la main. Je parie qu’on trouve tous es mystères de l’univers dans le main de quelqu’un.  »

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers, Benjamin Alire Sàenz.

 

 » On passe sa vie coincé dans le labyrinthe à essayer de trouver le moyen d’en sortir, en se régalant à l’avance à cette perspective. Et rêver l’avenir permet de continuer, sauf qu’on ne passe jamais à la réalisation. On se sert de l’avenir pour échapper au présent.  »

Qui es-tu Alaska ? John Green. 

 » Pour pardonner il faut du temps ou beaucoup de force. Je n’ai plus ni l’un ni l’autre…  »

Complètement cramé, G.Legardinier 

Les 5 citations du Lundi

 » Pour un esprit équilibré, la mort n’est qu’une grande aventure de plus. »

Harry Potter à l’école des sorciers, JK Rowling. 

 » Des papillons dans l’estomac, dit-on. Quelle métaphore idiote! Plutôt des abeilles tueuses, oui. »

16 lunes, Kami Garia et Margaret Stohe. 

 » La peur d’un nom ne fait qu’accroître la peur de la chose elle-même. » Albus Dembledore

Harry Potter à l’école des sorciers, JK Rowling.

 » Aimer, c’est voir le soleil dans les yeux d’un enfant.  »

François Gagol, Les 100 plus belles façon d’aimer. 

 » De ce que je t’ai dit sur le fait de sauver les gens… Ce n’est pas vrai. Tu pense peut-être le contraire parce que tu as envie que quelqu’un te sauve ou de sauver quelqu’un. Mais, en fait, personne d’autre que toi ne peut te sauver. Te sauver de toi même, a-t-il dit. Tu t’endors au pied de la montagne et le loup arrive. Et tu espères que quelqu’un va te réveiller. Ou le chasser. Ou le tuer. Mais quand tu te rends compte que le loup est à l’intérieur de toi, là tu comprends. Que tu ne peut pas lui échapper. Et personne parmis ceux qui t’aiment ne peut tuer le loup, car il fait partie de toi. Quand ils le regardent,  ils voient ton visage. E ils ne tireront pas.  »

Love letters to the dead, Ava Dellaira.