30 ans, célibataire, un enfant, permis B – Isaac Frelon

On commence tout de suite..


fgyy

Type de lecture : Lecture V.F

Maison d’édition : Editions de la reine

Nombre de pages : 186 pages

Prix : 6.75€


Synopsis : 

Toute la boite la voulait, je l’ai donc voulu. Elle me laissait des semaines sans nouvelles, je l’ai donc aimée. Pourtant tout le monde le sait, on ne tombe jamais aussi bas que lorsque l’on tombe amoureux. Quand une fille vous appelle c’est mauvais signe, il y a lestextos pour les « Sava ? » ou les « tufékoisesoir? » ou autres messages codés qui signifient « Dusex ce soir ça te dit ? » Mais quand elle vous dit « faut qu’on parle » c’est franchement inquiétant. Ils devraient relancer une campagne contre lesida à la télé, j’aurais peut-être mis une capote.


Mon avis :

J’ai commencé ce livre pour tout vous dire sans grande conviction, je l’ai pris sur ma Kindle en empreint gratuit pour essayer mon nouveau joujou! J’ai été intrigué par la couverture qui même étant d’une simplicité déconcertante ma tapé dans l’oeil et son titre a rallonge qui nous donne envie d’en savoir plus. J’ai donc commencé ce petit bijou rempli d’humour..

C’est en faite Isaac (oui, oui le même Isaac qui à écrit le livre) qui au cour d’un entretien vas en quelque sorte nous raconté son histoire qui est pleine d’humour, il va nous parlez de son rôle de père avec ce bébé arrivé fraîchement, ainsi que son père à lui, ces conquêtes mais aussi et surtout de son ex et mère de son fils! C’est écrit avec beaucoup de second degrés, de fraîcheur, le tout agrémenté d’un peu d’humour noir, mais rien de bien méchant!

L’auteur fait beaucoup de références en rapport avec notre époque à nous, c’est à dire 2014. C’est un très bon livre pour décompresser qui aurait pu être un coup de cœur mais ce n’est pas assez pousser je pense pour être dans mes petits coups de cœur même si ça ne tien cas un fil. C’est une lecture qui fait du bien au moral malgré tout, et que l’on pourrait décrire d’autobiographie décalé…

L’auteur va jusqu’au bout des choses en nous racontant une fausse fin mais je n’en dirais pas plus 😀 Je vous laisse donc avec une petite phrase tirer du livre juste comme ça

 » Y’a pas que des cons dans la rue, mais y’a que des hommes seuls. Des mecs et des nanas qui pensaient avoir des amis, mais ils se barrent les amis quand tu touches le fond » Isaac Frelon.

NOTE : 3.5/5

DES GROS BISOUS MES CHATONS, ET UN JOYEUX NOEL DES LIVRES DUNE VIE :*  

PS : Laissez votre avis en commentaire ça me fera plaisir, bon ou mauvais c’est pour me faire progressé, Bisous

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s